Ces messages contiennent les opinions de leurs auteurs et ne sont pas représentatifs des décisions ou positions officielles de l'OMS ou du GCP.Network

Ce que j'ai appris des professionnels de la santé mentale

Au cours des 20 dernières années, j’appris beaucoup de la part des professionnels de la santé mentale. Ces enseignements ont participé à l'élaboration du chapitre de la CIM-11 sur les Troubles Mentaux et du Comportement ainsi qu’au développement du GCP.Network, et ils continueront de guider notre travail à l'avenir.

Voici les 3 éléments à retenir:

  1. La notion d’expertise clinique est réelle. Les praticiens et leurs préoccupations sont un élément central du développement de la classification CIM-11 des Troubles Mentaux et du Comportement. En réponse, certains ont demandé comment les praticiens pourraient éventuellement contribuer à la discussion, car après tout, la science devrait être la base de la classification. D'autres ont considéré que nous gérions le développement de la CIM-11 concernant les Troubles Mentaux et du Comportement comme une sorte de concours de popularité, et que nous prenions les décisions concernant les catégories et les exigences de diagnostic en fonction de si oui ou non les praticiens les « appréciaient ». En fait, les groupes de travail de la CIM-11 ont examiné attentivement les preuves scientifiques disponibles dans l'élaboration de leurs propositions de lignes directrices pour la CIM-11; la dichotomie science / pratique clinique n’a pas cours dans cette circonstance précise.

    Mais nous sommes allés au-delà des traditionnelles revues de la littérature afin d’élaborer un programme de recherche solide qui place l'utilité clinique au centre et considère comme étant une question scientifique d’importance la manière dont la CIM-11 pourrait être facilement et avec précision utilisée par les praticiens. Ce programme de recherche a déjà produit des résultats importants. Le Groupe Consultatif International de la CIM-11sur le thème des Troubles Mentaux et du Comportement a déclaré: «Les gens ne sont susceptibles d'avoir accès aux services de santé mentale les plus appropriés que lorsque les conditions qui permettent l'identification, l'éligibilité et la sélection de traitement sont mises en place en charge par un système de classification précis, valable, et cliniquement utile ». Si les praticiens ne considèrent pas la CIM-11 comme cliniquement utile et comme un investissement rentable de leur temps, ils ne s’en serviront pas de façon systématique. Dans ce cas, les informations qui seraient ainsi recueillies au niveau de la consultation de santé de base ne pourraient pas constituer une base de données valable que ce soit pour des décisions en matière de politiques de santé ou d’allocation de ressources aux différents niveaux, local, national mais aussi mondial. important findings. The International Advisory Group for ICD-11 Mental and Behavioural Disorders has stated, “People are only likely to have access to the most appropriate mental health services when the conditions that define identification, eligibility and treatment selection are supported by a precise, valid and clinically useful classification system.” If practitioners do not view the ICD-11 as clinically useful and as a worthwhile investment of their time, they simply won’t apply it consistently. In that case, information collected at the health encounter level cannot provide a valid basis for health policy or resource allocation at the system, national, or global level.
  2. Les praticiens se soucient de contribuer à l’avancée de la science. Grâce au GCP.Network, des milliers de praticiens ont contribué directement à nos études de terrain concernant la CIM-11. Les membres du GCP.Network comprennent comment la CIM-11 aura une incidence sur leur vie et sur les soins, et s’en préoccupent suffisamment pour consacrer leur temps et leur énergie à faire mieux. L'ampleur de la réponse à la proposition de participer à cette étude a été au-delà de tout ce que j’aurais pu anticiper.

    Cela me conduit à penser que GCP.Network est également connecté à un problème plus vaste: Beaucoup d'entre nous ont été formés pour travailler en tant que praticien-chercheur, modèle qui, au quotidien, est souvent difficile à mettre en œuvre. La plupart des professionnels de la santé mentale sont submergés par d’écrasantes demandes cliniques dans en environnement où il n’existe pas suffisamment de services au regard des besoins, et ils ont peu d'opportunités significatives et réalisables leur permettant de contribuer directement à la recherche. Le GCP.Network fournit aux professionnels de la santé un modèle réaliste et durable leur permettant de participer à la recherche et produit des résultats directement pertinents pour leur propre pratique. À cet égard, il a été intéressant de noter que notre meilleur taux de participation à des études dans le cadre du GCP.Network a souvent été le fait de praticiens travaillant dans des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.
  3. Les praticiens veulent faire du bon travail. Les gens deviennent professionnels de la santé mentale parce qu'ils veulent apporter une aide aux autres. Ils ont choisi de travailler dans un domaine qui est fréquemment difficile et parfois émotionnellement exigeant, qui peut avoir un coût personnel considérable, et ils sont motivés pour être aussi efficace que possible dans leur rôle. Au cours des mois et des années à venir, tout au long du développement de la CIM-11 et au-delà, nous prévoyons de développer le GCP.Network sous la forme d’une plate-forme de plus en plus active en termes d’outils, de formation et de ressources liées au diagnostic et à la pratique. L'autorité et la dignité des professionnels de la santé ont fait l'objet de nombreuses attaques au cours des dernières décennies, et nous croyons que le GCP.Network peut contribuer à leur restauration. L'utilité clinique continuera d'être le critère de référence de nos efforts, comme il l'a été pour le développement de la CIM-11 sur les troubles mentaux et du comportement.

Donc, nous espérons que vous saurez tirer de notre nouvelle plate-forme GCP.Network ce qui sera utile et nous indiquer ce qui ne vous l’est pas. Cette plate-forme est conçue comme un moyen pour nous de vous rendre ce que vous nous donnez. Nous avons une fantastique équipe de collaborateurs dédiés à travers le monde et nous sommes honorés de vous compter parmi eux. Nous sommes en chemin. dedicated collaborators from around the world and are honoured to have you among them.

We are underway.