Ces messages contiennent les opinions de leurs auteurs et ne sont pas représentatifs des décisions ou positions officielles de l'OMS ou du GCP.Network

Avez-vous déjà pris part à l’histoire en marche?

Au début, cela s’appelait Arpanet, un système financé par l'armée américaine qui connectait 4 ordinateurs de laboratoires de recherche universitaires. C’était cela l'Internet de 1969. C’était quelque chose d’énorme. C’était l'histoire en marche, et c’est allé plus loin, plus vite, que ce que tout le monde à l'époque aurait pu imaginer. C’était une technologie qui marquait une rupture - au-delà de ce que nous aurions pu imaginer à l'époque - qui a transformé presque tous les aspects de la condition humaine, depuis la façon dont nous communiquons, en par comment nous diagnostiquons le cancer, à la façon dont nous jouons avec les mots.

Mais quels changements cela a pu entrainer en santé mentale? Nous sommes loin d’avoir pleinement exploité le potentiel des technologies aujourd'hui. Songez qu'au cours des 200 dernières années, nous avons seulement révisé la CIM dix fois - et toutes ces révisions ont été effectuées avec un crayon, du papier et l’usage de timbres-poste jusqu'à maintenant. Le travail du GCP.Network est de l'histoire en marche. Lorsque les révisions de la CIM-11 seront présentées devant l'Assemblée mondiale de la Santé pour examen et approbation, plus de 12.300 cliniciens provenant d'au moins 145 pays auront contribué à l'élaboration des lignes directrices finales, et la CIM-11 sera partagée avec tous ceux qui le veulent juste en cliquant sur ce site. Global Clinical Practice Network is history in the making. When the ICD-11 revisions are put before the World Health Assembly for review and approval, over 12 600 clinicians from at least 150 countries will have contributed to shaping the final guidelines, and the ICD-11 will be shared with anyone and everyone who want it with the click of a button on this site.

Telle est la puissance du GCP.Network. "Transformer les soins de santé mentale à travers le monde" n’est pas une pompeuse revendication faite par des cadres de la publicité à la Mad Men. Grâce à des études de terrain menées en ligne, notre méthodologie basée sur Internet est une ressource efficace et rentable. Le GCP.Network permet la mise en œuvre rapide et la collecte de données à un niveau que personne n’aurait pu imaginer il n’y a ne serait-ce que 50 ans. Le GCP.Network rend le partage des connaissances et de la recherche possible en temps réel, dépassant les barrières linguistiques, d'accessibilité, et permet de niveler le « terrain de jeu ». Le GCP.Network peut nous aider à transformer les connaissances et les capacités de telle façon qu'un jour (bientôt, espérons-le), nous serons en mesure de ne plus évaluer les ressources et l’accès aux soins en santé mentale en fonction du PIB d'un pays ou du revenu par habitant de ses citoyens. online field studies, our internet-based methodology is resource effective and cost effective. GCP.Network allows for rapid implementation and collection of data in a way that no one would have imagined even 50 years ago. GCP.Network makes the sharing of knowledge and research possible in real time, crossing the language and access barriers and leveling the playing field. GCP.Network can help us transform knowledge and capacity such that one day (hopefully soon) we will be able to stop defining mental health capacity and access based on a country’s GDP or the per capita income of its citizens.

Aujourd'hui, il y a 3,17 milliard d'internautes à travers le monde - 230 millions deplus que l'an dernier. Verre à moitié plein? Certainement. Mais il y a encore un long chemin à parcourir, car cela signifie qu'il y a encore environ 4 milliards de personnes qui ne sont pas connectés à l'Internet – pas encore.

Le GCP.Network compte plus de 12 300 membres de 145 pays différents. Verre à moitié plein? Certainement. Mais nous avons encore un long chemin à parcourir. Nous avons encore un écart énorme en matière d’accès aux traitements, un écart que nous devons réduire, et nous perdons des milliards de dollars en revenus potentiels chaque année en raison de la maladie mentale. Etre la première cause d'invalidité dans le monde entier ne constitue pas un trophée pour la maladie mentale. Mais nous ne savons ce qu'il faudra faire pour redescendre dans ce classement et obtenir des traitements et prises en charge fondés sur des preuves pour les personnes qui ont besoin de soins. Vous, en tant que membre du GCP.Network, prenez part à l'Histoire, et notre potentiel en tant que réseau est une énergie transformatrice pour le champ de la santé mentale. Nous unissons la technologie, la formation, la recherche, le capital humain et les données à l'échelle mondiale pour le bien des citoyens concernés par les troubles en santé mentale, à l’échelon mondiale. «Transformer les soins de santé mentale à travers le monde" est possible – c’est maintenant - et vous comme moi sommes essentiels au processus!